Les amis de la Lozère : cliquez ici pour revenir à l'accueil Le site pour découvrir et aimer la Lozère
Google
 
Web Sur AMILO
carte - géographie - Aubrac - Margeride - Causses - Cévennes - histoire - hommes - faune - flore - gastronomie
photos - cinéma - livres - peinture - hébergement - activités - Bête du Gévaudan
e-card - fonds d'écran - liens - plan du site - CNIL - Livre d'Or - la lettre - contact
>>accueil>>hommes>>préfets

Plus de 100 Préfets pour la Lozère

« Le Préfet sera chargé seul de l’administration ! » Bonaparte premier consul

Avec l’aide du Conseil d’Etat, il prépara la loi du 28 pluviôse an VIII (17 février 1800) sur l’organisation administrative de la France :

C’est l’arrêté du 1er Août 1945 qui fixe les normes actuelles de l’habit préfectoral.

L'actuel occupant de la rue de la Rovère, Françoise Debaisieux, est le cent-deuxième préfet de la Lozère. Et pour la première fois, il s'agit d'une préfète. Découvrez ses prédécesseurs...

Plus de 100 PREFETS POUR LA LOZERE
  nom dates époque biographie
1 Gabriel–Joseph de Jerphanion 1800 - 1802   Premier préfet de la Lozère nommé le 23 ventôse an VIII (14 mars 1800). Parent de Cambacérès (archichancelier), il était inspecteur des contributions au Puy en Velay et administrateur. Il restera en Lozère deux avant de devenir Préfet de Haute-Marne. On lui doit « une statistique du département de la Lozère. Il meurt à Lyon en 1832.
2 Joseph-Antoine Florens 1802 – 1813  1er empire Il naquit à Lorgues dans le Var, le 26 août 1762 ; d’abord professeur à Juilly, il fit partie en 1796 de la commission envoyée en Italie pour y choisir divers monuments que le général Bonaparte voulait transporter en France. Deuxième préfet de la Lozère, il fut installé le 22 prairial (11 Juin 1802).Conseiller municipal de Mende, Conseiller général, Président de la Société d’Agriculture qu’il fonda en 1819. Mort à Mende le 15 septembre 1842.
3 Charles–Guillaume Gamot 1813 - 1814   Il naquit le 2 octobre 1767 au Havre ; beau-frère du Maréchal Ney, il s’intéressa très tôt au département ; troisième préfet de la Lozère, il fut installé le 19 avril 1813. Il visita à fond toute la Lozère par plusieurs voyages. ll fut ensuite nommé préfet de l’Yonne. Mort à Paris le 20 mars 1820.
4 Joseph Prosper Hyppolite de Barrin 1814 - 1815 1ère restauration  Il naquit à Beaurepaire (Isère) le 2 octobre 1779. Quatrième préfet de Lozère, il fut installé le 24 juillet 1814 mais ne restera que huit mois, car Napoléon 1er le suspend à son retour de l’Ile d’Elbe, le 22 mars 1815. Il reprendra du service sous la 2° restauration.
5 Edouard Dunod de Charnage 1815 100 jours Il naquit le 25 mai 1784 à Besançon et avait été Gendarme – ordonnance de sa Majesté l’Empereur, auditeur au Conseil d’Etat Intendant en Illyrie. Cinquième préfet de Lozère, il dut se retirer après Waterloo !
6 Antoine-François Lozeran de Fressac 1815   Il naquit à Vébron le 5 août 1752 d’une famille protestante. Sixième préfet de la Lozère, il fut installé le 1er juillet 1815 et avait été président de l’assemblée départementale de la Lozère. Il ne restera que 23 jours. Il sera rappelé le 10 février 1816 à la préfecture.
7 Joseph Prosper Hyppolite de Barrin 1815 - 1816 2ème restauration Ancien préfet de la 1ère Restauration, était installé comme préfet de la Lozère le 24 juillet 1815 et ne resta que huit mois ! Il fut ensuite nommé préfet de la Haute – Vienne le 10 février 1816. Mort à Lyon en 1842.
8 Antoine-François Lozeran de Fressac 1816 - 1817   Fut nommé à nouveau préfet de la Lozère, le 10 février 1816 et installé le 1er Mars. Il se fit remarquer par la vigueur de son zèle en faveur des Bourbons. Il se retira dans son domaine de Vébron, où il rédigea un mémoire sur la culture du Châtaignier. Mort le 6 Juillet 1824.
9 Joseph-Marie-François Moreau 1817 - 1821 Charles X Il naquit à Morlaix le 6 octobre 1764 et était le frère du général Moreau. Neuvième préfet de la Lozère, il organisa la Société d’Agriculture et installa les membres le 14 janvier 182O. Il fit ériger à l’Habitarelle un monument à la mémoire de Duguesclin ! En 1821, il devenait préfet de Charente. Mort à Morlaix du Choléra en novembre 1849.
10 Bluget de Valdenuit 1821 - 1828   Dixième préfet de la Lozère, il fut installé le 29 août 1821. On lui doit la première installation d’un hôpital psychiatrique à Saint-Alban dans le château de Morangiès. Il lança également la station thermale de Bagnols les bains. Mort aux Riceys (Aube) en 1846.
11 Le Comte Odon de Lestrade 1828 - 1830 Louis Philippe Il naquit le 29 juillet 1787 au château de Bouilhen paroisse de Montagnac d’Auberoche (Dordogne). Emigré, sous-préfet de Rochechouart le 22 août 1814, il suit Louis XVIII à Gand. Sous-préfet de Gien en 1819, il devint le onzième préfet de la Lozère le 12 novembre 1828. Lors du rude hiver, il soulagea les miséreux. Nommé préfet de Corrèze le 10 août 1830, mais non acceptant. Mort à Lavau ( Yonne) en 1873.
12 Joseph-Antoine Florens 1830   Ancien préfet nommé à son ancien poste le 4 août 1830, il ne restera qu’une quinzaine de jours à titre provisoire…
13 Gabriel Mathieu-Vidal 1830 - 1832   Il naquit à Marseille le 22 Avril 1792 et était secrétaire de la présidence de la Chambre des Députés ; il sera nommé treizième préfet de la Lozère le 29 août 1830. Nommé ensuite préfet du Gers, il décéda subitement en 1841, alors qu’il était préfet de La Rochelle (17).
14 Sébastien-Adrien Bourgeois, Baron de Jessaint 1832 - 1834   Sous-préfet de Saint-Denis, il avait été chargé de réorganiser la Garde Nationale et l’Instruction publique et crée une nouvelle division à laquelle était rattachée la police ! Nommé quatorzième préfet de la Lozère, il sera installé le 8 septembre 1832. Il est ensuite promu préfet du Gard et meurt en son Château de Beaulieu (Bar-sur-Aude) le 3 mars 1850.
15 Mathieu Fleury 1834 - 1838   Il naquit le 10 Mars 1796 à Pons (Charente-Maritime) ; docteur en médecine il exerça pendant 12 ans. Venant de la sous-préfecture de Jonzac, il fut nommé quinzième préfet de Lozère et installé le 9 octobre 1834.
16 A. Delon 1838 - 1841   Nommé seizième préfet de la Lozère le 20 octobre et installé le 30 novembre 1838, il était sous-préfet de Saint-Etienne. Il s’intéressa au moyen de classer les archives du département et confia la mission à trois chefs de division. Il fit nommer le premier archiviste, Gustave de Burdin. Après son départ de Lozère, il fut nommé préfet des Ardennes.
17 B. Pagès 1841 - 1843   Originaire de Palau dans les Pyrénées Orientales, il était préfet de Haute-Loire avant d’être nommé dix-septième préfet de la Lozère et installé le 11 août 1841. En 1843, il posa la première pierre du pont-viaduc Louis-Philippe sur l’Altier, près de Villefort !
18 M. Hénaut 1843 - 1848   Il naquit à Paris le 29 juin 1799. Ancien officier d’artillerie, il avait occupé plusieurs fonction dans l’administration préfectorale. Préfet des Pyrénées-Orientales, il devint le dix-huitième préfet de la Lozère  installé le 25 Juillet 1843. Dernier préfet de la monarchie de Juillet, la révolution de 1848 lui sera fatale.
19 François Requier 1848 Louis Napoléon Il naquit à Montignac (Dordogne) en 1798. Commissaire du gouverneur provisoire de la II° République, il fut nommé dix-neuvième préfet de Lozère et installé le 6 mars 1848. Il sera nommé préfet de l’Hérault.
20 Sylvain Marie 1848 - 1849   Frère du ministre des travaux publics et de la justice de la II° République, il devint le vingtième préfet de la Lozère et installé le 12 août 1848. Il sera révoqué !
21 Emile Commandré 1849   Il naquit à Florac le 8 avril 1801. Avocat, il fut d’abord nommé sous-commissaire de la République à Florac puis préfet du Doubs. Nommé vingt-et-unième préfet de Lozère, il fut installé le 17 février 1849. Il sera ensuite nommé receveur des finances à Morlaix.
22 M.E. Guyot 1849 - 1850   Directeur de l’Intérieur pour l’Algérie, il fut nommé vingt-deuxième préfet de Lozère et installé le 30 Avril 1849 ; il s’attacha surtout à l’achèvement des voies de communication, puis devint préfet de l’Eure.
23 Nicolas–Félix Jourdain 1850 - 1851   Il naquit le 20 Janvier 1795 ; magistrat de formation, il fut installé vingt-troisième préfet de la Lozère le 26 Novembre 1850 ; En 1851, âgé de 56 ans il épousa une Lozérienne Marie Mélanie Mique, fille du receveur général des finances du département. Il sera ensuite nommé préfet de la Manche.
24 Jules-Amable-Benoit Rampand 1851-1852   Lozérien, il naquit le 25 décembre 1804 au Malzieu-Ville ; venant de la sous-préfecture de Dunquerque, il fut installé le 15 décembre 1851 vingt-quatrième préfet de la Lozère. Il prit un arrêté portant règlement de la police médicale sanitaire pour l’établissement Thermal de Bagnols ; beau-frère du Lieutenant général Brun de Villeret, il fut ensuite nommé préfet de l’Aveyron. Il mourra  à Paris en 1868.
25 Belurgey de Granville 1852 - 1853 Napoléon III Sous-préfet de Meaux, il fut installé à Mende le 7 juin 1852 comme vingt-cinquième préfet de la Lozère. Il adjurait les lozériens de « soutenir un pouvoir qui a pris pour tâche constante et unique de donner à tous le repos, la tranquilité, la facilité de s’occuper en paix de ses affaires… ». Il sera ensuite nommé préfet de l’Aube.
26 Eugène Janvier de la Mothe 1853 - 1856   Il naquit le 27 mars 1832 à Angers ; venant de la sous-préfecture de Saint- Etienne, il fut installé le 2 août 1853 vingt-sixième préfet de la Lozère ; il aimait les mondanités, et que les hommes fussent d’élégants cavaliers. Le château de la Caze servait à cet effet. Il fut ensuite nommé préfet d’Evreux pour terminer en 1870 comme préfet du Morbihan.
27 Paul-François, marquis de Fleury 1856 - 1860   Il naquit à Toulouse le 5 avril 1811 et sortait de Saint-Cyr école ; officier de cavalerie il avait épousé Marie-Claire d’Autpont. Installé le 26 mars 1856 il devint le vingt-septième préfet de la Lozère.
28 A. Tourangin 1860 - 1861   Il était secrétaire général de la Loire, lorsqu’il fut nommé vingt-huitième préfet de la Lozère en 1860. Il fut ensuite nommé préfet du Tarn.
29 Charles de Pebeyre 1861 - 1864   Secrétaire général de la Seine inférieure, il fut installé vingt-neuvième préfet de Lozère le 21 mai 1861 ; c’est sous son administration que fut publié « la carte du département de la Lozère ». Il fut ensuite nommé Préfet du Tarn et Garonne.
30 Charles Menche de Loisne 1864 - 1868   Secrétaire général de Gironde, il fut installé  trentième préfet de la Lozère le 6 mars 1864 ; il lutta en faveur du reboisement suite aux nombreuses et désastreuses  inondations et organisa un concours régional agricole à Mende. Il sera ensuite nommé préfet du Tarn avant de devenir gouverneur de la Martinique.
31 M. Tezenas 1868 - 1869   Préfet du Tarn, il fut nommé trente-et-unième préfet de la Lozère en 1868. Il sera nommé préfet de la Haute-Marne.
32 Théophile Coupier 1869 - 1870   Sous-préfet de Toulon, il fut installé trente-deuxième préfet de la Lozère le 15 août 1869. Il deviendra préfet des Pyrénées-Orientales et mourra à Paris, le 8 août 1872 à 52 ans.
33 Charles-Auguste de Thézillat 1870   Sous-préfet d’Alès, il fut installé trente-troisième préfet de la Lozère le 21 février 1870. Il sera révoqué à la chute de l’Empire ; chargé d’annoncer la proclamation de la république, il précisa aux Lozériens : « Soyons unis, énergiques et confiants. Préparons-nous utilement aux derniers sacrifices et que toutes nos poitrines debout devant l’ennemi, s’échappe ce cri universel ralliement : « Vive la France ! » Lozériens, la patrie sera sauvée….
34 M. Truchard-Dumoulin 1870 - 1871 Adolphe Thiers Magistrat à Lyon, il fut installé trente-quatrième préfet de la Lozère le 20 septembre 1870. Il sera mis en disponibilité, le 26 mars 1871.
35 Jean-Camille-Adolphe Esmenard du Mazet 1871   Il naquit à Aix-en-Provence le 1er novembre 1838 ; engagé dans la marine à 17 ans, il termine sa carrière comme Colonel de Génie. Nommé préfet du Lot, des Basses-Alpes, et de l’Oise, il devint le trente-cinquième préfet de la Lozère en 1871. Il fut le seul préfet mort en exercice à Mende ! Il décéda le 21 juillet 1871, à 33 ans , quatre mois après son installation !
36 Le Comte A. de Rochefort 1871 - 1873   Il avait fait carrière sous l’Empire et était secrétaire général de la Loire quand il fut nommé trente-sixième préfet de la Lozère le 7 août 1871 ; il s’attacha à restaurer des églises, à ouvrir des écoles, à compléter le réseau des communications routières et ferroviaires. Il partit comme préfet des Côtes-du-Nord.
37 François-Antoine-Alphonse Vivaux 1873 - 1874 Edme de Mac-Mahon Il naquit en 1832 à Versailles ; clerc d’avoué, avocat à Paris en 1854. Il est conseiller de Préfecture du Jura en 1864, secrétaire général du Jura en 1865, sous-préfet de Poligny en 1867, de Marmande en 1871, de Bayonne en 1873, préfet de la Corrèze en mai 1873, il devint le trente-septième préfet de la Lozère le 4 juin 1873. Il fut ensuite nommé préfet de la Dordogne, en 1874, préfet de l’Ille-et-Vilaine en 1876 et de l’Hérault en 1877.
38 Emile-Paul Lorois 1874 - 1876   Il naquit en 1831 à Vannes(Morbihan). Avocat à Paris, secrétaire général de Haute-Garonne en 1871, préfet de l’Aude en 1872, préfet du Loir et Cher en 1873, préfet de la Dordogne en octobre 1873, il fut nommé trente-huitième préfet de la Lozère le 28 août 1874. Il sera ensuite préfet de la Creuse en 1876, de l’Aveyron en 1877, puis député du Morbihan en 1886, 1889 et 1893. Mort à Nice en 1899.
39 Le Vicomte d’Etchegoyen 1876 - 1877   Préfet des Landes, il fut nommé trente-neuvième préfet de la Lozère, le 13 Avril 1876. Il sera ensuite révoqué.
40 Félix Granet 1877-1879   Il naquit à Marseille le 29 juillet 1849 ; son frère sera Ministre des Postes en 1886. Secrétaire général du précédent préfet, il fut installé quarantième préfet de la Lozère le 22 décembre 1877. Il sera ensuite nommé préfet de la Vienne.
41 Louis Jourdan 1879 - 1881   Il naquit à Uzès en 1843 ; nommé quarante-et-unième préfet de la Lozère le 3 septembre 1879. Installé dans son domaine de Rocheblave, il fut le poète Lozérien : « Aux Gorges du Tarn », « Rimes dernières »,  « Le Château de la Caze et ses seigneurs »… Il mourut à Paris en 1932 à 89 ans.
42 Jules Dufresne 1881   Secrétaire général de la Gironde, il fut nommé quarante-deuxième préfet de la Lozère le 30 mars 1881. Il sera ensuite nommé à la Préfecture de la Haute-Marne.
43 Edmond Lebœuf 1881 - 1883   Etait sous-préfet de Saintes quand il devint le quarante-troisième préfet de la Lozère, le 6 novembre 1881. Il deviendra ensuite préfet de la Haute-Vienne ; il mourra à Limoges, le 20 janvier 1886 âgé de 46 ans.
44 François Mordon 1882 - 1885   Secrétaire général de la Gironde, il fut nommé quarante-quatrième préfet de la Lozère, le 4 avril 1882 ; il termina sa carrière comme trésorier-payeur du Vaucluse, admis à la retraite le 19 mars 1894.
45 Marcel Bonnefoy-Sibour 1885 - 1889   Secrétaire général des Alpes-Maritimes, il sera nommé quarante-cinquième préfet de la Lozère le 28 novembre 1885 ; avec beaucoup d’énergie et de détermination, il administra le département, essayant d’y répandre le bon grain républicain… Il ne se fit pas que des amis, ce qui lui valu un pamphlet en vers : « Il fut de ce pays la honte et la terreur, De ses supérieurs l’infâme adulateur, Et de ses employés le vil persécuteur ».
46 Albert Jossier 1889 - 1892 Sadi Carnot Sous-préfet de Pontoise, il fut nommé quarante-sixième préfet de la Lozère, le 24 mai 1889 ; par la douceur de son caractère, son affabilité et son tact, il a su se concilier les sympathies de tous, et les républicains ne pourront oublier avec quelle fermeté et quelle vigueur il a conduit seul, la grave question des laïcisation.
47 René Pichon 1892 - 1893   Etait administrateur du territoire de Belfort quand il fut nommé quarante-septième préfet de la Lozère, le 26 mars  1892 ; à cette époque, la situation politique du département n’était pas fameuse : « avec quelle ardeur, avec quelle violence, nos adversaires monarchistes et cléricaux, unis ensemble, poussent nos populations au mépris de nos institutions… » Il sera ensuite nommé préfet de la Haute-Saône.
48 Jules  Dupuy 1893 - 1894   Secrétaire général de la Loire- Inférieure, il fut nommé quarante-huitième préfet de la Lozère, le 31 décembre 1892 ; il fut violemment pris à partie par Lucien Arnaud, républicain, devenu maire de Mende. Il sera ensuite nommé préfet de la Mayenne.
49 Camille Planacassagne 1894 - 1895   Venant aussi de la Loire-Inférieure il fut nommé quarante-neuvième préfet de la Lozère, le 31 juillet 1894 ; Il deviendra ensuite préfet de la Corrèze.
50 Alfred  Marie 1895 - 1897   Alfred  Marie : Etait sous-préfet du Havre quand il fut nommé cinquantième préfet de la Lozère, le18 mars 1895 ; il sera ensuite nommé préfet du Morbihan.
51 M. Pascal  1897 - 1898   Etait préfet des Landes quand il fut nommé cinquante-et-unième préfet de la Lozère, le 13 septembre 1897. Il sera ensuite nommé préfet du Cher.
52 Jules Belleudy 1898 - 1901   Sous-préfet de Béziers, il fut nommé cinquante-deuxième préfet de la Lozère le 18 octobre 1898 ; il deviendra préfet de l’Ardèche.
53 Georges Meunier 1901 - 1902   Sous-préfet de Compiègne, il devint le cinquante-troisième préfet de la Lozère le 16 juillet 1901 ; il deviendra préfet des Landes.
54 Léon Pommeray 1902 - 1904   Ancien député, il fut nommé cinquante-quatrième préfet de la Lozère le 9 septembre 1902 ; il sera ensuite nommé préfet du Gers.
55 Charles Lallemand 1904 - 1906   Il naquit à Baden-Baden le 17 janvier 1868 ; sous-préfet d’Ales, il fut nommé cinquante-cinquième préfet de la Lozère le 5 septembre 1904 ; il rejoindra ensuite le Gers.
56 David Dautresme 1906   Ancien préfet du Gers, il fut nommé cinquante-sixième préfet de la Lozère le 16 février 1906 ; il sera nommé préfet de Perpignan.
57 M. Poux-Laville 1906 - 1908   Sous-préfet du Havre, il fut nommé cinquante-septième préfet de la Lozère le 3 novembre 1906 ; il sera ensuite nommé préfet des Ardennes.
58 Gaston Bordenave 1908 - 1910   Etait sous-préfet de Saumur lorsqu’il devint cinquante-huitième préfet de la Lozère le 24 septembre 1908 ; il sera ensuite préfet du Tarn.
59 Alfred Lasserre 1910 - 1912   Etait sous-préfet de Saumur lorsqu’il devint cinquante-neuvième préfet de la Lozère le 3 octobre 1910 ; il sera nommé préfet d’Alger.
60 Charles-Emile Pugeault 1912 - 1914   Sous-préfet de Compiègne, il fut nommé soixantième préfet de la Lozère le 4 janvier 1912 ; il rejoignit ensuite son nouveau poste dans l’Indre.
61 Victor Gilotte 1914 - 1918   Etait sous-préfet de Lisieux quand il fut nommé soixante-et-unième préfet de la Lozère, le 7 juillet 1914-1918 ; à peine arrivé il dut faire afficher l’ordre de mobilisation générale de la première guerre mondiale ! Il administra avec sagesse et autorité notre département. Il fut ensuite nommé préfet de la Drôme.
62 Georges Goublet 1918   Lieutenant de Vaisseau à Marseille, il sera maintenu jusqu’à la fin du conflit. Nommé soixante-deuxième préfet de la Lozère, il ne fut installé que le 11avril 1918.
63 Georges Garipuy 1919 - 1920 Alexandre Millerand Sous-préfet de Villefranche-sur-Saône, il fut nommé soixante-troisième préfet de la Lozère le 10 février 1919 ; Il sera ensuite nommé préfet d’Eure-et-Loir.
64 Léon Vittini  1920 - 1922   Sous-préfet de Saint-Quentin, il fut nommé soixante-quatrième préfet de la Lozère le 10 avril 1920 ; il sera ensuite nommé à d’autres fonctions.
65 Humbert de Lavenay 1922 - 1927   Il naquit à Paris le 12 janvier 1870 ; nommé soixante-cinquième préfet de la Lozère le 10 janvier 1922 ; il battu le record de « longévité » des préfets de la III° république.
66 José Delfau 1927 - 1929   Il naquit à Perpignan le 29 avril 1875 ; nommé soixante-sixième préfet de la Lozère le 14 juin 1927 ; il fut ensuite mis à la retraite.
67 M. Chevreux 1929   Directeur du service de Sécurité du Maroc (sous protectorat Français), il fut nommé soixante-septième préfet de la Lozère, le 9 février 1929, il ne restera que cinq jours ; il retournera au Maroc Directeur de la Sécurité.
68 Jules Scamaroni 1929   Sous-préfet en disponibilité, il fut nommé soixante-huitième préfet de la Lozère, le 14 février 1929 ;il put élaborer un vaste projet rural et percevoir  un million de subvention pour la réfection des routes! Il sera ensuite nommé préfet des Ardennes.
69 Jean Fagedet  1929 - 1931   Secrétaire général de la Haute-Garonne, il fut installé soixante-neuvième préfet de la Lozère, le 3 juillet 1929 ; il devenait ensuite préfet de la Charente ; mis à la retraite en 1934.
70 Marcel Lalmand 1931 - 1932   Sous-préfet du Havre, il fut nommé soixante-dixième préfet de la Lozère, le 24 avril 1931-1932 ; il sera ensuite nommé trésorier payeur général de l’Indre.
71 Paul Burnouf 1932 - 1934 Albert Lebrun Sous-préfet de Brest, il fut nommé, soixante–et–onzième préfet de la Lozère, le 28 novembre 1932 ; il sera ensuite nommé préfet de la Mayenne.
72 Jean Roussillon 1934 - 1937   Sous-préfet à la préfecture de la Seine, il fut nommé soixante-douzième préfet de la Lozère, le 19 mai 1934 ; il devint secrétaire général du Crédit municipal de Paris.
73 Robert Bizardel 1937 - 1939   Sous-préfet d’Epernay, il fut nommé soixante-treizième préfet de la Lozère, le 22 mai 1937 ; Il devenait ensuite  préfet du Tarn.
74 Charles Daupeyroux 1939 - 1941   Il naquit le 1er décembre 1890 à Beaumont (Puy- de- Dôme), était secrétaire général de Seine-et-Oise lorsqu’il fut nommé soixante–quatorzième préfet de la Lozère, le 18 juillet 1939 ; il sera ensuite nommé préfet de l’Yonne.
75 Roger Dutruch 1941 - 1944   Il naquit à Bougie ( Algérie), le 16 décembre 1893 ; il était préfet des Basses–Alpes quand il fut nommé soixante-quinzième préfet de la Lozère, le 14 novembre 1941-1944 ; préfet du gouvernement de Vichy, on l’accusa en mai 1944, d’avoir signalé aux autorités Allemandes, par faiblesse de caractère sans doute, la présence du maquis Bir-Hakeim à la Parade. 60 résistants trouveront la mort à cette occasion, tués au combat ou fusillés à Badaroux ! Le préfet était arrêté le 19 août 1944 et fusillé, après jugement devant la cour martiale de la Lozère, le 27 septembre 1944.
76 Henri Cordesse 1944 - 1946 Charles de Gaulle Naquit à La Capelle le 31 janvier 1910 il fut le préfet du maquis. Instituteur à Marvejols, il sera nommé soixante- sixième préfet de la Lozère le 22 août 1944 ; il fut ensuite nommé inspecteur de l’enseignement technique. Il est l’auteur, en 1974 de l’histoire de la résistance en Lozère.
77 Maurice Rolland 1946 - 1947   Il naquit au Puy  le 27 octobre 1902 ; préfet du Cantal, il devint le soixante-dix-septième préfet de la Lozère, le 24 septembre 1946 ; il sera nommé ensuite préfet de la Nièvre.
78 Christian Laigret 1947 - 1950   Il naquit le 12 mai 1903 à Blois et était gouverneur des Colonies quand il fut nommé soixante-dix-huitième préfet de la Lozère le 30 juillet 1947 ; il fut nommé ensuite préfet de la Martinique.
79 Jean-Pierre Abeille 1950 - 1951   Il naquit à Alençon le 8 août 1907 ; sous-préfet de Meaux, il devint le soixante-dix-neuvième préfet de la Lozère le 26 juillet 1950 ; il fut ensuite nommé préfet de l’Aude.
80 Georges Brottes 1952 - 1954   Naquit à Saint- Etienne le 12 octobre 1910 ; il était sous-préfet du Havre lorsqu’il fut nommé quatre-vingtième préfet de la Lozère le 7 décembre 1952 ; il fut par la suite préfet du Loir-et-Cher.
81 Maurice Causeret 1954 - 1955 René Coty Il naquit le 16 mars 1914 à Tournon en Ardèche, chef de cabinet du ministre de l’intérieur, il devint le quatre-vingt-unième préfet de la Lozère le 10 juillet 1954 ; il devenait ensuite directeur du cabinet du préfet de Police à Paris.
82 Albert-F-Byr 1955   Il naquit à Brest, le 8 juin 1883 ; était sous-préfet de Tizi-Ouzou quand il fut nommé quatre-vingt-deuxième préfet de la Lozère le 11 mai 1955 ; il sera ensuite détaché pour le ministère de l’intérieur.
83 Louis-Germain Séguy 1955 - 1960   Il naquit le 31 mai 1904 à Tuchan (Aude) ; était préfet chargé de mission à l’administration centrale quand il fut nommé quatre-vingt-troisième préfet de la Lozère le 31 octobre 1955 ; on sait l’intérêt que prit ce préfet à l’implantation en Lozère des Instituts médico-pédagogiques. Il mourut le 16 avril 1974.
84 Georges Combes 1960 - 1964 Charles de Gaulle Il naquit à Paris le 2 février 1906 ; sous-préfet de Dieppe, il fut nommé quatre-vingt-quatrième préfet de la Lozère le 20 mai 1960. C’est à lui que revint l’honneur d’accueillir en Lozère, les 22 et 23 septembre 1961, le général de Gaulle ! Il demeura dans le département de ses ancêtres.
85 René Dijoud 1964 - 1967   Il naquit à Cognin (Savoie) le 28 novembre 1913 ; était secrétaire général du Pas-de-Calais quand il devint le quatre-vingt-cinquième préfet de la Lozère le19 septembre 1964 ; il fut nommé ensuite préfet de la Haute-Marne.
86 Raymond Rudler 1967 - 1968   Il naquit à Noisy-le-Sec, le 8 août 1912 ; était sous-préfet en mission lorsqu’il fut nommé quatre-vingt-sixième préfet de la Lozère le 28 décembre 1967 ; il devint ensuite préfet du Cher.
87 Claudius Brosse 1968 - 1972 Georges Pompidou   à Vienne le 16 novembre 1931 ; était administrateur civil détaché en qualité de sous-préfet, ancien élève de l’école nationale d’administration, quand il devint quatre-vingt-septième préfet de la Lozère le 3 août 1968 ; il sera ensuite nommé préfet de la Drôme.
88 Jean Chaussade 1972 - 1976   Né à Bergerac le 29 mai 1917 ; licencié en droit et breveté de l’école nationale d’outre-mer, Administrateur des Colonies en 1941, chef du district de Madagascar en 1946, Chef de cabinet du préfet de Police en 1962, sous-préfet de Meaux quand il fut nommé quatre-vingt-huitième préfet de la Lozère le 31 décembre 1972 ; puis il fut mis à la disposition du secrétariat d’Etat aux départements et territoires d’outre-mer.
89 Félix Henry 1976 - 1979   Né le 28 juillet 1919 à Villebois (Ain), il fut sous-préfet de Bergerac de 1962 à 1965, puis secrétaire général de l’Hérault de 1965 à 1974 ; il fut nommé quatre-vingt-huitième préfet de la Lozère  par décret du 31 mai 1976 ; préfet hors-cadre le 13 juillet 1979.
90 Henry Guyon 1979 - 1981   Né le 20 mars 1933 à St-Lunaire (Ille et Vilaine), il fut sous-préfet de Pithiviers, secrétaire général de la Creuse de 1965 à 1970, puis de l’Orne de 1970 à 1972), sous-préfet de Lisieux de 1972 à 1975 et secrétaire général du Calvados depuis 1975, il fut nommé quatre-vingt-dixième préfet de la Lozère par décret du 13 juillet 1979.
91 Jean Chassagne 1981 - 1983 François Mitterand Né le 20 novembre 1921 à Seillac en Corrèze, préfet des Alpes de Haute-Provence depuis 1978, est muté quatre-vingt-onzième préfet de la Lozère par décret du 7 août 1981 ; il obtint un congés spécial en 1983.
92 Maurice Joubert 1983 - 1985   Né à Grenoble le 14 juin 1930, il fut chef de cabinet du préfet du Territoire-de-Belfort, puis sous-préfet de St-Julien en Genevois, sous-préfet hors-classe, commissaire adjoint de la République de Valenciennes, a été nommé quatre-vingt- ouzième préfet de la Lozère par décret du 7 juillet 1983.
93 Michel Brizard 1985 - 1987   Natif de Paris, a été successivement directeur de cabinet du préfet du Gers, sous-préfet de Gourdon et secrétaire général du Lot. A partir de septembre 1976, il exerce les fonctions dans l’administration centrale comme chef de bureau des répartitions financières à la direction des collectivités locales, puis comme sous-directeur de l’Equipement ; a été nommé quatre-vingt-treizième préfet de la Lozère en1985.
94 Hubert Perrot 1987 - 1989   Etait directeur de l’Administration à la Préfecture de Paris (depuis 1984) quand il devint le quatre-vingt-quatorzième préfet de la Lozère en 1987.
95 Jean  Aribaud  1989 - 1992   Né à Carcassonne le 30 novembre 1943, était auparavant directeur adjoint au directeur général des collectivités locales ; sous-directeur des affaires sociales et culturelles de 1981 à 1985, il devint le quatre-vingt-quinzième préfet de la Lozère en 1989.
96 Michel Pélissier 1992 - 1993   Né à Barjols (Var) le 15 octobre 1947, a été successivement directeur de cabinet du préfet des Landes, puis du préfet de l’Eure, sous-préfet de Briançon en janvier 1982, directeur de cabinet du Préfet des Alpes-Maritimes, puis sous préfet de Chalon quand il fut nommé quatre-vingt-seizième préfet de la Lozère en 1992.
97 Michel Meunier 1993 - 1996 Jacques Chirac Né à Casablanca en 1936, fut successivement chef de cabinet dans la Meuse puis dans la Drôme. En 1967 il devient directeur de cabinet du préfet de Seine et Marne, puis sous-préfet de Saint-Paul de la Réunion. Nommé en 1984 sous-préfet de Montluçon, il était sous-préfet de Béziers quand il fut nommé quatre-vingt-dix-septième préfet de la Lozère en 1993.
98 Alain Weil 1996 - 2000   Né le 17 mai 1945 à Aurillac, a été successivement directeur du cabinet du préfet de la Dordogne (1977), du préfet du Var (1978), secrétaire général de la préfecture de l’Aveyron (1981), était préfet représentant du Gouvernement à Mayotte depuis 1993 quand il fut nommé quatre-vingt-dix-huitième préfet de la Lozère en 1996.
99 Jean-Louis Fargeas 2000 - 2002   Né le 29 juillet 1947 à Rilhac Treignac, a été attaché d’administration centrale au cabinet du préfet de Police de Paris de 1974 à 1977, puis chargé de mission au cabinet du maire de Paris de 1977 à 1984, était chargé de mission à la présidence de la République depuis 1997 quand il fut nommé quatre-vingt-dix-neuvième préfet de la Lozère en 2000.
100 Gérard Lemaire 2002 - 2004   Né le 5 juillet 1953 à Béthune dans le Pas-de-Calais, a débuté sa carrière professionnelle en 1984 comme secrétaire général de la Ville de Roubaix. En 1987, il a été nommé directeur général des services du département de l’Allier puis en 1990,  directeur général des services de la région Poitou-Charentes ; il est sous-préfet de Saumur quand il devient le centième préfet de la Lozère ( 2002 - 2004). Il rejoint ensuite la Mayenne
101 Paul Mourier 2004 - 2007 Nicolas Sarkozy Né le 4 décembre 1958, a longtemps exercé dans le département de la Charente où il s'occupait de développement avant de rejoindre la DATAR. Il a été nommé le 15 décembre 2004 cent-unième prefet de la Lozère. Il rejoint ensuite le département du Cantal.
102 Françoise Debaisieux 2007 -   Née en juillet 1954 à Laon (02), elle occupait précédemment le rôle de Directrice à la DRASS de la région Champagne Ardenne après avoir été médecin. Elle a pris ses fonctions en Lozère, le 11 novembre.

(textes et photos de Jean-Claude Bonnal et Laurent Collet)
www.lozere.pref.gouv.fr/

début


début home livre d'or e-mail Les amis de la Lozère
haut de page accueil livre d'or e-mail Association des amis de la Lozère

Votez pour ce site au Weborama